LParole Libérée

324 rue Francis de Pressensé - 69100 Villeurbanne

Pour tous les enfants victimes

de violences sexuelles

L'association La Parole Libérée a été créée en 2015 à LYON, à la suite du scandale lié à la révélation des abus sexuels commis par le Père Bernard PREYNAT, sur plus de 80 enfants appartenant au groupe scout de la Paroisse Saint-Luc (commune de SAINTE FOY LES LYON - RHONE), sur plusieurs décennies (de la fin des années 60 au début des années 90).


Face à cette situation les victimes ont pris le parti, tout à fait inédit, de médiatiser leur situation
et de dénoncer publiquement le silence de l’Église catholique face aux abus sexuels commis par des clercs.


L'action de l'association a permis de libérer la parole de plusieurs centaines de victimes d'abus sexuels.


Elle a permis aussi, au travers des procédures judiciaires engagées à l'encontre de plusieurs évêques et de l'archevêque de LYON, ainsi que des membres du diocèse de LYON,

de démontrer l'institutionnalisation du silence, au sein de l'Église Catholique, face à ce type de situation.

Qui sommes-nous ?

François DEVAUX

président

Alexandre HEZEZ

trésorier

Florence BOUVIER-GILLET

secrétaire

Nos missions

ALERTER

LES POUVOIRS PUBLICS

SUR

CETTE PANDÉMIE

CRÉER UN OBSERVATOIRE NATIONAL

POUR ANALYSER ET ENRAYER

CE FLÉAU

ACCOMPAGNER LES VICTIMES DANS LEURS DÉMARCHES

INFORMER SENSIBILISER

PRÉVENIR

LES CITOYENS

S.O.S. Quoi faire ?

CALIN MAMAN WIX.jpg

SOS

PREVENTION ET ECOUTE

nik-shuliahin-BuNWp1bL0nc-unsplash.jpg

SOS AIDE

PSYCHOLOGIQUE

& JURIDIQUE

Capture d’écran 2019-11-14 à 12.37.31.pn

LA C.I.A.S.E.

LANCE UN APPEL

À TÉMOIGNAGES CONFIDENTIELS

  "LA DÉPÊCHE"  

Création d'un groupe de Parole à Lyon pour les victimes d’abus sexuels au sein de l’Église, à l’initiative de victimes pour des victimes.

Première réunion le 20 janvier prochain.

Retrouvez toutes les explications et les modalités de participation :

 

 

 

Slide groupe de parole FVLC .png

Procès de Bernard Preynat :

Le ministère public requiert

au moins 8 ans de prison ferme