LParole Libérée

324 rue Francis de Pressensé - 69100 Villeurbanne

Adolescents / Parents

La période de l’adolescence, transition entre l’enfance et l’âge adulte est une période où commence à émerger la sexualité et qui marque le début des expériences sexuelles. La plupart des adolescents vont découvrir leur vie intime, cela peut-être aussi malheureusement un temps propice à des rencontres malveillantes lors de sorties et autres activités.

Le cyber-harcèlement figure parmi les méthodes les plus faciles pour un prédateur sexuel d’atteindre sa proie. Se faisant passer, derrière son écran, pour un jeune, il se connecte sur les sites fréquentés par les adolescent-e-s pour se faire passer pour l’un d’entre eux, charme et flatte ses futures victimes pour les amener à une rencontre physique ou virtuelle (sexting, webcam…) et pousser l’adolescent-e à lui dévoiler son intimité et parfois plus encore.

                         Le cyberharcèlement sexuel sur ados est notre quotidien (01/2019)

 

 

Les violences sexuelles entre mineurs sont de plus en plus fréquentes dans le traitement judiciaire des infractions sexuelles. Au-delà de l’approche éducative de la sexualité que nous pouvons apporter à l’adolescent-e, il est important de leur rappeler l’influence de la pornographie à laquelle ils peuvent être confrontés facilement en raison de l’accès aisé à internet et à l’existence d'une profusion de sites pornographiques.

 

 

                            Protection des mineurs sur internet : Harcèlement sexuel et cybersexisme chez les jeunes

 

                Site d’information et de prévention sur les violences sexuelles sous forme de vidéos par                                            l’association « une Vie »

logoEE_europe.jpg
cropped-logo1200.png

Comment en parler ? A qui ?

Ne restez pas seule-e! Il est important d’en parler à quelqu’un de confiance (parent, ami-e proche…) afin de pouvoir mettre les mots sur cette violence et de libérer sa parole.

Il est également possible d’appeler le numéro national d’urgence le 119, dédié à la protection des enfants et adolescents disponible 24h/24 et 7jours/7.

                       

 

 

Il est aussi primordial de porter plainte contre l’auteur présumé des faits. C’est une étape  douloureuse mais indispensable pour être reconnu en tant que victime et pour pouvoir se reconstruire et guérir ses blessures psychologiques, psychiques, physiques.

( voir comment porter plainte ?)

 

Uniquement en cas d’urgence lorsqu’une intervention rapide est nécessaire, vous pouvez contacter les services de police et de gendarmerie :

Par téléphone : composez le 17 ou le 112 (numéro d’urgence européen)

Par SMS : gratuitement en composant le 114, si vous ne pouvez pas parler (danger, handicap), vous communiquerez par écrit.

logo119plusclair.png